Aller au contenu principal

Opérateur (trice) de scierie

Descriptif de l’activité

L’ouvrier manipule le bois tout au long de la chaîne de production. Il alimente, conduit et effectue les réglages au niveau des machines d’écorçage, de délignage ou encore d’éboutage ou de sciage. Il est susceptible également d’effectuer la manutention des éléments sciés et notamment leur empilage.

Ce métier s’exerce généralement en équipe, sur un parc à grumes en plein air, ou dans un vaste atelier semi-ouvert d’une scierie ou en section «débit» d’un atelier de transformation du bois.

L’activité s’effectue en station debout, dans un environnement parfois exposé au bruit et à la poussière. Certains postes bénéficient d’un aménagement des conditions de travail (position assise en cabine prisonnière). Des déplacements sur l’aire de débit sont nécessaires.

Compétences requises

L’opérateur de scierie est polyvalent et a le goût de la précision, la fabrication du produit demandant une attention de tous les instants.

Il sait réagir aux aléas et aux situations de travail imprévues.

L’opérateur de scierie applique des modes opératoires et des instructions précises mais sait prendre des décisions et résoudre des problèmes inhérents à la technique utilisée.

Emplois et évolutions

Ce métier est accessible généralement avec une adaptation au poste de travail et une pratique de plusieurs mois acquises dans l’entreprise. Possibilité d’évolution vers un poste de conducteur de scie de tête, responsable d’équipe, affûteur etc.

Pas de formation en région Centre Val de Loire.

Niveau CAP ou Bac Pro Conducteur de Scieries ou Technicien de Scierie.

En savoir plus : www.metiers-foret-bois.org